Guide Google Analytics pour les boutiques en ligne

Pacman

Cet article est rédigé spécifiquement pour soutenir les efforts du Conseils Québecois du Commerce de détail. J’ai donné un webinaire sur le thème : commerce électronique et Google Analytics.

Lorsqu’on lance sa boutique en ligne, il est très facile de se noyer dans les données contenuent au sein de Google Analytics, du CRM et de Shopify ou Square Space. On vous montre comment commencer ! Il y a deux types d’analyses : ad-hoc et récurrente. On ne veut pas passer une semaine à analyser chaque données disponibles dans chaque outil de tracking. Les données évoluent dans le temps, il faut donc envisager rapidement le type de suivi que vous souhaitez effectuer. On peut faire une analyse ad-hoc pour répondre à une question spécifique ou bien choisir de faire une analyse récurrente avec un tableau de bord pour avoir un rapport de comparaison de semaine en semaine ou du mois en mois.

Où trouver les données relatives au commerce en ligne ?

Vous pouvez retrouver vos données transactionnelles générales dans la section dédiée : Conversions > E-commerce > Overview mais aussi dans la plupart des rapports fournis par défaut dans l’outil dans la partie Conversion des tableaux (il faut choisir “E-commerce”).

Les données générales sont souvent des KPIs pour les sites transactionnels

On vous parle des chiffres à surveiller (au-delà du chiffre d’ affaire bien sûr !) pour assurer la croissance de votre boutique ecommerce. Voici les métriques clés qui fournissent des informations concrètes et exploitables pour vous aider à analyser la performances des produits en ligne. Les données importantes sont celles qui vous aident à comprendre chaque étape dans le parcours client. Voici un extrait :

  • transactions
  • taux de conversion
  • revenus
  • valeur moyenne commandée (AOV)

Le trafic : sites référents, réseaux sociaux

Avant toute chose, vous souhaitez comprendre le trafic de votre boutique en ligne pour comprendre le parcours d’ achat. Il faut savoir trouver les opportunités de croissance et les collaborateurs potentiels parmi les sites référents et autres sources de trafic. Il faut prendre en contexte vos données de transaction en comprenant les visiteurs :

  • d’où viennent-ils (géographie)
  • quels sont les sites qu’ils fréquentes (site référents)
  • est-ce qu’ils cliquent sur vos pubs Facebook ou pas ?
  • etc.

Il s’agit de comprendre les individus qui se rendent sur votre site. D’où viennent-ils et combien sont-ils ? Cela comprend les canaux marketing, mais aussi de localisation géographique. Cela permet de mieux choisir les canaux marketing et de mieux planifier la logistique internationale.

Le taux de conversion de votre boutique en ligne

Il est important de surveiller le taux de conversion car il indique si les internautes qui visitent votre boutique deviennent des clients. Il n’y a pas qu’un seul taux de conversion à prendre en considération. Il existe trois indicateurs en particulier que vous devez suivre de près : le nombre de personnes qui ajoutent des articles à leur panier, le nombre de personnes qui atteignent le paiement et le nombre de personnes qui passent commande. Chaque étape offre des informations précieuses. Pas sûrs de savoir comment procéder pour augmenter le taux de conversion ? L’optimisation des taux de conversion est une discipline en soi, et la manière dont vous vous y prenez dépend de votre secteur d’activité, de vos clients et de votre produit.

Le total des ventes

Analyser ces chiffres, c’est le meilleur moyen de comprendre ce qui influence les ventes. Il s’agit notamment de savoir comment chacun de vos canaux de vente fonctionne et comment vos ventes évoluent. On peut analyser les ventes sur un mois, ou bien sur un trimestre ou bien sur la durée d’une promotion. Quelles sont les grosses tendances que vous remarquez ? Les meilleurs jours d’achat, les produits les plus achetés ensemble, etc.

Par exemple, si vous constatez un pic de ventes le lundi et que vous ne savez pas pourquoi ce jour est toujours populaire, reliez alors cette information à votre trafic. Comment les gens trouvent-ils votre boutique en ligne le lundi ? Est-il différent des autres jours de la semaine ? Cela pourrait être un excellent point de départ pour de nouvelles idées de campagne et des efforts d’optimisation.

Le panier moyen

Votre panier moyen dépend de votre stratégie de rabais, de promotion et de lancement de collections. Le but du jeu est de faire augmenter la valeur du panier moyen. Le panier moyen vous indique combien un client dépense en moyenne par commande sur votre boutique en ligne. Cettre métrique influence vos marges ou votre capacité à absorber les frais de livraison. La hausse de votre panier moyen peut augmenter vos revenus sans avoir besoin de trouver de nouvelles sources de trafic ou des moyens d’améliorer vos taux de conversion.

Le comportement des visiteurs : nouveaux clients et clients fidèles

Un client fidèle est plus facile à convertir qu’un nouveau client. On peut analyser les comportements de ces deux segments de clientèle dans Google Analytics. Idéalement, il faut un bon équilibre entre les nouveaux clients et les clients récurrents. En règle générale, il est à la fois plus facile et moins coûteux de fidéliser un client existant que de trouver et convertir un nouveau client. C’est pour cela que les campagnes de reciblages et les envois courriels marchent si bien. Cependant, n’oubliez pas de poursuivre vos efforts d’acquisition pour continuer à développer votre boutique en ligne.

Et maintenant ? Maintenant on utilise un tableau de bord Google Data Studio

Nous avons mis en place un tableau de bord pour les entrepreneurs qui ne savent pas par où commencer.

Envie de l’utiliser ? Voici les instructions d’installation ci-dessous :

Vous pouvez télécharger des tableaux de bord pour suivre vos performances ou bien choisir des rapports spécifiques au sein de Google Analytics que vous allez consulter régulièrement. Au fur et à mesure, vous allez devenir de plus en plus à l’aise avec vos données. Au fur et à mesure que vous vous familiariserez avec votre boutique en ligne grâce à ces données, vous pourrez passer à des mesures plus détaillées et plus poussées, selon vos besoins. Vous serez ainsi prêt à ajouter de nouvelles informations à votre analyse.

Pour les boutiques Shopify : analyser les rapports et les données analytiques dans Shopify (débutant)

Envie d’aller plus loin ? Nous offrons un tableau de bord ecommerce avancé disponible sur demande (cela nous prend 30 minutes à mettre en place par client donc nous ne pouvons pas l’offrir gratuitement).

Obtenir de l’aide Google Analytics

Tout d’abord, le Centre d’aide Google Analytics, qui comprend une série d’articles couvrant la mise en œuvre de base, la personnalisation des rapports, les informations sur les données de commerce électronique, etc. C’est une bonne option pour obtenir des informations supplémentaires si vous souhaitez installer et configurer l’une des fonctions intégrées disponibles dans Google Analytics, ou si vous souhaitez clarifier l’utilisation d’un rapport ou bien savoir où trouver des données essentielles.

Le site Google Developers contient des articles plus techniques sur les différentes versions du code de suivi et sur la manière dont vous pouvez le modifier (par exemple pour tracker l’entonnoir de conversion ou bien le panier d’ achat).

Des conseils gratuits directement de la source officielle

Si le problème n’est pas urgent ou critique pour l’entreprise, je vous recommande de commencer par la communauté d’aide officielle de Google Analytics. Vous y trouverez des personnes qui discutent activement de questions relatives au code de suivi, aux options de configuration, aux rapports et à la gestion des comptes.

Si vous rencontrez un problème technique avec le code de suivi ou Google Tag Manager, vous pouvez vous rendre sur la communauté d’aide officielle de Google Tag Manager ou poster votre question sur Stack Overflow. Attention, ces deux communautés sont très techniques (pour les développeurs) et non pas pour les entrepreneurs ou les experts marketing.

Des experts qui vous aident

On peut aussi faire appel à un spécialiste comme moi ou Augustin Delporte pour auditer le compte ou bien mettre en place des objectifs de conversion. Mais on peut aussi demander de l’aide via le support de Google Ads. Les spécialistes de Google aident les clients Google Ads à mettre en place certains éléments au sein de Google Analytics pour faciliter la mesure de performance des campagnes de publicité. Attention, cette aide est basique et ne peut pas prendre en charge des questions pointues. 

Prendre un cours 

Nous enseignons des cours de 3 heures pour apprendre à utiliser Google Analytics Universal chez Isarta ou bien en entreprise. Pour ceux qui sont à la recherche de cours plus poussés, il y a un programme de 15 heures à un prix très abordable au Collège Ahuntsic. Attention, le cours du Collège Ahuntsic enseigne Google Analytics 4.