Quoi faire après une chute de trafic SEO ?

quoi faire après une chute de trafic organique

Pas de panique ! Votre classement Google a-t-il vraiment baissé ?

Ne paniquez pas – c’est un des aléas du SEO malheureusement. Première étape : il faut s’assurer de ne pas tout faire en même temps. Cela va empirer la situation à tous les coups. Il faut s’assurer de faire les bonnes choses pour les bonnes raisons et de ne pas commencer à appuyer sur des boutons dans le backend au hasard.Gardez toujours à l’esprit que Google ne se soucie pas de votre site Web, mais uniquement de ses utilisateurs (et de leurs propres résultats).

Votre classement a-t-il vraiment chuté ?

Il faut aller voir dans Google Analytics et dans Google Search Console avant tout. Lorsque Google modifie les pages de résultats de son moteur de recherche, cela peut avoir un impact sur les classements. Des fois, c’est un problème technique lié aux données de Google ou bien aux données de votre outil SEO. Parfois SERPStat, SEMRush et Moz doivent mettre à jour leurs bases de données ce qui cause de fausses alertes.

Conseil :

Mettez en place un suivi de classement pour vos mots-clés les plus importants en utilisant également un outil de suivi de positionnement. Sinon vous pouvez regarder cela directement dans Google Search Console mais les données ne sont pas aussi complètes ni granulaires qu’avec un outil SEO. Tous les signes indiquent-ils encore une baisse de classement et de trafic organique ? Il est temps de passer à la prochaine étape.

Il faut analyser l’impact de la chute du classement Google sur la portée

analyser l'impact d'une chute de positionnements sur Google

Utilisez votre application de suivi de classement, les données d’analyse web, les données de la Google Search Console pour pour rassembler toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin pour déterminer ce qui se passe.

Voici ce qu’il faut analyser :

  • Rechercher les requêtes qui ont été touchées par la baisse
  • L’ancien classement
  • Le nouveau classement
  • La différence entre les changements de position
  • L’URL avec laquelle vous étiez classé
  • Le type de contenu
  • Si la page est indexable (on peut tester cela dans Google Search Console).

Conseil pro :

Dans Google Analytics, vous pouvez rapidement identifier les sections qui ont été touchées en allant sur Comportement > Contenu du site > Tout le contenu. Choisissez le segment « Trafic organique » et comparez la période pendant laquelle votre classement a chuté à celle pendant laquelle il était encore bon.

Vérifiez les mises à jour ou les migrations récentes du site web

mises à jour et migrations d'un site et SEO

Souvent, les baisses de classement sont dues à des changements importants dans un site web. Lorsqu’il y a eu un changement majeur, vous verrez souvent des fluctuations dans votre classement. C’est naturel et il n’y a pas lieu de s’en inquiéter.

Pas à l’aise ? Voici ce qu’il faut analyser

  • Y a-t-il eu des mises à jour récentes du site web, comme une refonte ou une migration ? Vérifiez auprès de votre équipe et/ou de votre agence pour savoir si des changements ont été apportés récemment. Vérifiez également votre logiciel de gestion de projet et votre dépôt de code pour toute activité qui pourrait être liée à la baisse de classement. 
  • Lorsque nous constatons des baisses de classement, il peut s’agir d’une pénalité mais, souvent, l’erreur du côté du site Web. Vérifiez vos journaux de changements avant d’accuser une mise à jour de l’algorithme.

Modifications techniques et erreurs

Vérifiez que les moteurs de recherche continuent à explorer et à indexer votre site web comme avant. Vérifiez spécifiquement les changements faits sur votre site Web :

  • Codes de statut HTTP : vos pages renvoient-elles toujours le statut HTTP 200, et les redirections sont-elles toujours en place ?
  • URL canonique : vos URL canoniques ont-elles changé ?
  • Balise Meta robots : les moteurs de recherche ont-ils été soudainement avertis de ne pas indexer vos pages clés ?
  • Robots.txt : les moteurs de recherche ont-ils toujours accès à toutes les sections de votre site web qui devraient être indexées ? Votre fichier robots.txt a-t-il été modifié ?
  • Hreflang : vos définitions de hreflang sont-elles toujours correctement configurées ?
  • Temps de chargement : est-ce que votre site se ralentit ?
  • Erreurs d’exploration : c’est important de consulter le rapport d’erreurs d’exploration de la console de recherche Google.

La plupart du temps, quand je vois de grosses chutes, c’est à cause des redirections. Soit les anciennes redirections ont été abandonnées lors d’une migration, soit les règles sont écrasées, supprimées ou mal appliquées. Parfois, c’est moins évident et on peut dire qu’un ancien domaine redirigé vers votre site a expiré ou que si votre ancien site était en HTTPS, une chose que je constate beaucoup plus récemment, c’est que les certificats de sécurité des anciens domaines expirent et qu’ils ne redirigent plus correctement.

problèmes techniques et l'impact sur le SEO

Trop souvent, nous avons vu des catastrophes techniques en matière de référencement se produire alors que les gens ne les découvrent que des semaines plus tard. Si vous avez trouvé des changements techniques, creusez plus profondément pour voir s’ils étaient corrects. Si ce n’est pas le cas, vous avez peut-être trouvé (une partie) du problème.

Changements de contenu

Les moteurs de recherche utilisent le contenu pour déterminer la pertinence des requêtes de recherche, de sorte que les changements de contenu peuvent avoir un impact important sur votre classement. Et les pages qui sont supprimées ont un impact encore plus important. Pour vérifier si votre contenu a changé, parcourez votre site web et vérifiez spécifiquement les modifications :

  • Titre : le plus petit changement dans la balise titre peut avoir un impact important. 
  • Méta description : bien qu’elle n’ait pas d’impact direct sur votre classement, la méta description a un impact sur le taux de clic (CTR) de votre résultat de recherche. Et le CTR a un impact sur votre classement. 
  • Titres et sous-titres: les titres communiquent également la pertinence aux moteurs de recherche. Les modifications apportées aux rubriques peuvent avoir un impact sur votre classement, vérifiez donc si elles ont été modifiées.
  • Contenu de la page : il a également un impact sur votre classement. Si votre CMS garde une trace des changements, vérifiez si des changements y ont été apportés. WordPress, par exemple, offre cette fonctionnalité.

Tout comme le suivi des changements techniques, le suivi des changements de contenu est une tâche très longue et sujette à erreur. Les sanctions manuelles se présentent sous différentes formes, la plus sévère étant une désindexation complète de votre site web. (Cela n’arrive généralement qu’aux sites web qui essaient vraiment de jouer avec le système de Google). Faire un site : interrogation pour vérifier si votre site web est toujours indexé.

Si vos pages sont effectivement toujours indexées, alors c’est une bonne nouvelle. Si vos pages ne sont plus indexées, cela pourrait signifier que vous avez une pénalité manuelle, mais cela pourrait aussi signifier que vous avez un sérieux problème de référencement dans votre site web qui est de nature technique.

Êtes-vous toujours classé pour les requêtes hors marque ?

Si Google applique une pénalité, celle-ci est souvent moins sévère qu’une désindexation complète de votre site. Un exemple courant de sanction moins sévère consiste à ne laisser de la visibilité à un site uniquement sur les requêtes 100% marque. Votre site est-il toujours classé pour les recherches hors marque ? Si c’est le cas, c’est une bonne nouvelle. Si ce n’est pas le cas, une pénalité manuelle est peut être la cause du problème.

Lorsque vous creusez dans les données, regardez si c’est votre page d’accueil ou bien d’autres sections ou pages qui souffrent. Essayez de voir quels changements ont été apportés à ces sections, comme la mise à jour du titre de la page, une nouvelle copie ou des changements dans les liens internes. Tenez également compte des tendances : comparez semaine après semaine, mois après mois et année après année et voyez comment le trafic organique se compare au trafic direct.

Écartez la piste du piratage

étudiez la question du piratage pour votre chute de trafic SEO

Malheureusement, le piratage est courant. Une fois qu’ils sont « à l’intérieur », les pirates infestent souvent les sites web avec des codes malveillants et des contenus et liens spammeurs. Cela est très dommageable pour votre classement, il est donc important d’exclure que vous ayez été piraté. En fait, il est peu probable que votre site web ait été piraté, mais s’il l’a été, vous devez le savoir le plus rapidement possible afin de pouvoir prendre des mesures pour reprendre le contrôle de votre site web et le remettre dans son état d’origine.

Google recherche les codes et les activités malveillantes sur les sites web. S’il constate que des sites web sont piratés, il vous en informe par le biais de la console de recherche Google. Bien que Google n’ait pas accès à votre code source, il faut littéralement 10 secondes pour vérifier la Console de recherche Google afin de savoir s’ils sont au courant d’un piratage, nous vous recommandons donc de toujours vérifier cela. Connectez-vous à la Console de recherche Google et accédez à la section Problèmes de sécurité pour voir les notifications. S’il n’y a rien, Google n’a pas encore remarqué un problème.

Conseil : il ne faut pas attendre que Google vous signale que vous avez été hacké. Nous avons vu des cas où Google ne signalait pas qu’un site web avait été piraté, tout en appliquant une pénalité manuelle pour dissimulation ou pour avoir été un site de spam.

L’impact des mises à jour de Google

mises à jour algorithmiques et positions organiques

Les mises à jour de Google sont souvent à l’origine des fluctuations de classement. On dit que Google fait 250 à 300 modifications à ses algorithmes par an. Certains changements sont petits, d’autres sont énormes. Vérifiez si votre baisse de classement coïncide avec une mise à jour de Google. Bien que Google soit rarement transparent à ce sujet, la communauté SEO détecte et communique les changements importants repérés. Google met à jour son algorithme et les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Quand ils ajoutent des éléments, votre position peut baisser ou bien votre visibilité peut baisser sans que votre position ne change. Les images, vidéos et cartes affichées diminuent l’espace sur la première page. De plus, les pénalités ne sont pas toujours instantanées. Lorsque votre site a été repéré par un filtre Pingouin ou Panda, vous pouvez voir votre classement baisser au cours de plusieurs semaines.

Lorsque vous êtes confronté à une baisse de classement, l’une des premières choses à faire est de prendre du recul. Bien souvent, vous constaterez qu’une baisse de classement est liée à une modification plus importante de l’apparence d’un SERP. Si votre site n’a pas subi de changements majeurs, il est probable que Google modifie le paysage du SERP et que vous deviez adapter votre contenu en conséquence. Pensez, par exemple, à pousser le contenu vidéo, à mettre en place des données structurées ou des listes de cartes.

Info pro : 

Google peut parfois décider de modifier son idée sur l’intention d’une requête de recherche, changeant ainsi également les sites web qu’il juge pertinents.

Vérifiez vos logs de serveur

analyser les logs serveurs

Les fichiers logs de votre serveur web enregistrent les informations au niveau des visiteurs et des robots des moteurs de recherche, contenant potentiellement des indices sur ce qui se passe avec votre chute de classement Google. Les éléments à analyser en particulier sont : une diminution de l’activité d’exploration de Google, une augmentation des codes de statut 4xx ou 5xx et des temps de réponse plus lents.

Le taux de crawl de certaines pages ou de l’ensemble des domaines diminue. L’analyse des fichiers journaux est un excellent moyen de vérifier s’il s’agit d’une dévaluation ou d’une autre sorte de chose. Vous pouvez également mieux comprendre quand exactement le classement a pu baisser et établir une corrélation avec les mises à jour ou les changements sur votre site. On vous conseille de demander de l’aide pour analyser cette portion à moins que vous ne soyez déjà formé en SEO ou en développement.

La concurrence passe à l’action

la concurrence et le SEO

En matière de SEO, la bataille peut être féroce. La concurrence peut jouer un rôle dans la chute de votre classement. Enquêtez et découvrez à qui vous avez perdu votre classement. Si vous avez dressé une liste des requêtes de recherche pour lesquelles vos positions ont chuté ; maintenant, creusez et voyez qui en a profité. Ensuite, essayez de découvrir comment ils ont réussi à vous battre. Exemples : ils ont un meilleur contenu, ils ont plus de liens, leurs pages se chargent plus rapidement, ils n’ont pas de publicité, etc.

Rassemblez vos conclusions et élaborez un plan pour remonter votre trafic.

Perte de backlinks importants

perte de backlinks et impact sur votre trafic

La perte de liens entrants peut avoir un impact important sur votre classement dans Google.

Les liens provenant d’autres sites web, appelés « backlinks », sont un facteur de positionnement important. La perte de ces liens a donc un impact important sur votre classement. Vérifiez si vous avez perdu des backlinks, en utilisant un outil comme Ahrefs ou bien Majestic. Attention, il y a toujours un certain délai avant que ces outils ne récupèrent les liens perdus (ou nouveaux), alors tenez-en compte.

Désavouer les backlinks qui avaient de la valeur

Les gens désavouent les backlinks spammeurs auxquels ils ne veulent pas être associés, mais dans la plupart des cas, cela n’est plus nécessaire pour éviter d’être sanctionné de nos jours. Les liens spammy ne font pas toujours du mal à moins que cela ne soit volontairement fait comme dans le cadre d’une attaque de negative SEO. On ne vous conseille pas de désavouer les backlinks sans l’aide d’un expert. Désavouer des liens peut en fait avoir un impact négatif sur vos performances de référencement, alors soyez prudent.

Conclusion

Lors d’une baisse, il faut garder la tête froide et enquêter systématiquement sur ce qui a pu provoquer cette baisse. Outre la mise en place d’un processus d’investigation des raisons possibles de la baisse, il est fortement recommandé de mettre en place un système de surveillance qui suit les changements apportés au contenu et aux bases techniques de votre site web.