Publicité Web : les tendances Google Ads à ne pas ignorer

les meilleures tendances Google Ads

La concurrence est rude pour les mots clés. Les médias sociaux sont payants. La recherche vocale débarque de plus en plus avec Google Home. Bref, il est difficile d’obtenir du trafic et de la visibilité si on ne se tient pas au courant des grandes évolutions du Web. Le problème, c’est qu’on ne peut pas se passer de Google Ads. Avec un nombre impressionnant de 63 000 recherches effectuées par seconde, Google est l’endroit idéal pour le faire. En fait, Google est la plateforme publicitaire idéale pour faire votre promotion :

  • Google détient 90,46% des parts de marché des moteurs de recherche dans le monde.
  • 15 % de toutes les recherches n’ont jamais été effectuées sur Google.
  • La valeur du marché de Google s’élève à 739 milliards de dollars.
  • Une personne moyenne effectue 3 à 4 recherches par jour.

Le point positif ? Google enrichit et améliore constamment ses publicités. Mais cela veut dire qu’il faut optimiser régulièrement vos campagnes publicitaires. Voici un tour d’horizon de ce que vous devez savoir pour cette année. Cela va vous aider à planifier les campagnes de marketing les mieux adaptées à votre entreprise.

Tendance n°1 : Google fait des enchères intelligentes

les enchères intelligentes dans Google Ads

Ces dernières années, Google a beaucoup investi dans l’intelligence artificielle (IA), et les enchères intelligentes sont une des fonctionnalités qui en découlent. Voici comment le géant de la recherche utilise ce type de technologies.

Google définit les offres intelligentes 

Les stratégies d’enchères intelligentes constituent un sous-ensemble de stratégies d’enchères automatiques. Grâce au machine learning (apprentissage automatique), elles optimisent les enchères afin d’obtenir le plus grand nombre de conversions possible ou les conversions les plus intéressantes. Il s’agit des “enchères définies lors de la mise aux enchères”. Les stratégies CPA cible, ROAS cible, Maximiser les conversions, Maximiser la valeur de conversion et CPC optimisé (eCPC) appartiennent toutes à ce groupe.

Source officielle

Cela permet d’éviter les devinettes au niveau des enchères pour vos annonces Google. Le système d’IA de Google utilise l’apprentissage machine pour optimiser automatiquement les conversions dans chaque enchère. Vous dites à Google quel est votre objectif publicitaire et le système Smart Bidding détermine comment le réaliser dans les limites de votre budget.

Source : https://www.thinkwithgoogle.com/intl/en-apac/ad-channel/search/smart-bidding/

L’enchère intelligente fonctionne pour les objectifs PPC :

  • CPA cible : générer de nouveaux prospects et clients pour le coût souhaité par acquisition.
  • ROI cible : obtenir le meilleur retour sur investissement (ROI) sur vos dépenses.
  • Maximiser les conversions : augmenter votre taux de conversion.

L’enchère intelligente vous permet d’utiliser de nombreux signaux différents pour l’optimisation de votre offre, dont certains sont uniques au système et ne sont pas disponibles avec l’enchère manuelle.

Voici quelques uns des signaux parmi lesquels vous pouvez choisir :

  • Intention de localisation : où un utilisateur a l’intention de se rendre par rapport à son emplacement physique. Par exemple, si quelqu’un fait des recherches sur les voyages.
  • Jour de la semaine et heure de la journée : les entreprises locales peuvent cibler leurs clients à certaines heures en leur fournissant des informations ou des offres pertinentes.
  • Liste de remarketing : les annonces peuvent être optimisées en fonction de la date de la dernière interaction des utilisateurs avec les produits et de la nature de ces interactions.
  • Caractéristiques des annonces : si vous avez plusieurs versions d’une annonce, Google peut faire une offre sur celles qui ont le plus de chances d’être converties.
  • Langue de l’interface : Les enchères peuvent être ajustées en fonction de la langue dans laquelle l’utilisateur effectue sa recherche.

L’apprentissage machine permet à Smart Bidding de gérer plusieurs signaux à la fois afin d’adapter les offres au contexte de chaque utilisateur. Ainsi, si un utilisateur est plus susceptible de cliquer sur votre annonce alors qu’il est dans un bus sur le chemin du retour du travail, Google peut augmenter vos enchères pour les annonces mobiles entre 17 et 18 heures les jours de semaine.

Source : https://www.thinkwithgoogle.com/intl/en-apac/ad-channel/search/smart-bidding/

L’enchère intelligente est une option intéressante pour les entreprises qui commencent tout juste à utiliser Google Ads ou pour celles qui n’ont pas une tonne de temps à consacrer à la gestion d’une campagne. Le principal inconvénient de cette méthode est qu’elle ne permet pas de contrôler les sites tiers sur lesquels vos annonces sont diffusées : vous devez les choisir tous ou aucun.

Tendance n°2 : les annonces Google Discover

faites de la promotion dans Google Discover avec Google Ads

Google Discover est un flux d’informations mobile personnalisé. Il existe depuis fin 2018. L’objectif de ce flux est de présenter un contenu pertinent aux utilisateurs, même lorsqu’ils ne font pas de recherche :

Le contenu de Discover est organisé sous forme de cartes sous des thèmes à explorer et, selon les intérêts de l’utilisateur, comprend différents types de contenus comme des vidéos, des recettes, des articles de presse et des billets de blog. Comme le contenu est axé sur la pertinence, il n’offre pas toujours le contenu le plus récent – en général, il s’agit d’un contenu de qualité à durée indéterminée.

Google Discover est disponible via l’application mobile Google et en visitant Google.com sur un navigateur mobile. Les utilisateurs peuvent contrôler ce qui s’affiche dans le flux, ce qui permet une expérience plus personnalisée. Google a lancé les annonces Discovery, qui sont des annonces natives apparaissant dans plusieurs environnements de flux Google.

Source : find it. 

Tout comme les Display Ads ou les annonces YouTube, les pubs Discovery doivent être visuellement attrayantes et conviviales pour les mobiles afin qu’elles se sentent natives des flux sur lesquels elles sont affichées. Google utilise l’apprentissage machine pour optimiser le placement des annonces en fonction de l’historique de recherche des utilisateurs, de l’engagement dans les flux et d’autres facteurs afin de les proposer aux clients potentiels les plus intéressés.

Avec les publicités Discovery, vous pouvez présenter plus d’une image, à l’instar des publicités Carrousel de Facebook : les nouvelles annonces de découverte de Google permettent aux spécialistes du marketing d’atteindre des clients potentiels non seulement dans le fil de découverte, mais aussi dans le fil d’accueil de YouTube et dans Gmail.

Tendance n°3 : les annonces de la galerie Google

Semblables aux publicités du carrousel de Facebook, elles présentent des images que les utilisateurs mobiles peuvent faire défiler pour obtenir plus d’informations visuelles sur une marque, un produit ou un service. Selon Google : les premiers rapports montrent que les groupes de publicités comprenant une ou plusieurs galeries publicitaires ont jusqu’à 25 % d’interactions en plus.

Les annonces de la galerie apparaîtront en haut des résultats de la recherche mobile et comportent 4 à 8 images. Chaque image aura son propre texte, ainsi qu’un titre et une URL statiques, et les annonceurs paient lorsque l’utilisateur clique ou glisse sur une image. Les annonces de galeries n’ont peut-être pas autant d’applications pour les marques B2B ou orientées vers les services, mais les entreprises dont l’offre se prête bien à des visuels riches devraient certainement en profiter lorsqu’elles sont diffusées à grande échelle.

Les annonceurs auront davantage d’occasions de présenter leurs produits et services de la manière la plus logique pour leur entreprise – et leurs clients.

Tendance n° 4 : plus de segments d’audience

Google Ads propose plus de segments d'audience

Donner aux entreprises plus de moyens de cibler le bon client est une proposition gagnante pour Google, car elle profite à la fois à l’entreprise et à l’utilisateur (sans parler des résultats de Google). Fin 2019, Google a annoncé l’élargissement de deux fonctionnalités :

Les audiences d’affinité :

Ces publics sont construits autour d’intérêts et identifiés en fonction du comportement de navigation. Les fans de beauté, les clients des magasins de proximité et les utilisateurs de services infonuagique sont quelques exemples de ces audiences.

Publics “in market” : 

Ces publics recherchent ou comparent activement les produits et services. Google a récemment lancé de nouveaux segments d’événements saisonniers pour ces publics afin que les annonceurs puissent toucher les consommateurs sur la recherche et YouTube avec des offres opportunes. Avec plus de 700 publics identifiés “in-market”, de nombreuses entreprises auront la possibilité d’interagir avec des clients qui sont prêts à faire un achat. Vous trouverez ces nouveaux publics dans l’interface utilisateur des annonces. Rien de nouveau, mais ils ont été élargis pour permettre aux entreprises d’affiner leur clientèle idéale au bon moment. Vous pouvez superposer ces publics à vos autres paramètres lors de la mise en place d’une nouvelle campagne.

Tendance n°5 : campagnes publicitaires avec Google Lens

Google Lens est un moteur de recherche visuel de Google, qui reconnaît les objets et les points de repère grâce à une application native. Il est également intégré à Google Photos et, sur certains téléphones Android, à Google Assistant et à l’application Google. Voici ce que vous pouvez faire lorsque vous prenez une photo des objets suivants :

  • Vêtements et articles ménagers : trouvez des produits similaires et où les acheter.
  • Codes-barres : utilisez un code-barres pour trouver des informations sur un produit, par exemple où l’acheter.
  • Carte de visite : enregistrez le numéro de téléphone ou l’adresse d’un contact.
  • Livre : obtenez un résumé et lisez des critiques.
  • Dépliant ou panneau d’affichage : ajoutez l’événement à votre calendrier.
  • Point de repère ou bâtiment : consultez les faits historiques, les heures d’ouverture, et plus encore.
  • Peinture dans un musée : lisez des informations sur l’artiste et apprenez-en plus.
  • Plante ou animal : apprenez à connaître les espèces.

Actuellement, vous ne verrez pas d’annonces dans les résultats de Google Lens, mais Google fait des choses vraiment intéressantes avec des campagnes publicitaires intégrées. Voici deux exemples concrets de ce qu’on peut faire en marketing avec Google Lens.

Étude de cas n°1 : Google Lens et “Stranger Things”

Pour promouvoir la troisième saison de Stranger Things, Netflix s’est associé à Google Lens pour offrir une expérience unique de réalité augmentée. Pendant une journée, les personnes ayant acheté une édition imprimée du New York Times ont pu utiliser Google Lens pour prendre une photo des publicités Netflix pour le centre commercial Starcourt (un centre commercial fictif de la série) et leur donner vie.

L’expérience AR comprenait des publicités pour la nouvelle saison ainsi qu’un teaser du Upside Down. C’était une promotion vraiment cool et un regard intéressant sur ce qui est possible quand les entreprises pensent au-delà de la publicité traditionnelle.

Étude de cas n° 2 : Google Lens et Pokémon Sword and Shield

Pour promouvoir la sortie du jeu Pokémon au Japon, la société Pokémon s’est associée à Google Lens pour une expérience de réalité augmentée impliquant l’illustration de la boîte du jeu. Grâce à Google Lens, les utilisateurs ont pu donner vie à l’illustration. La promotion a suscité beaucoup d’enthousiasme pour le jeu (sans parler du fait qu’il est devenu viral sur les médias sociaux).

Google va probablement mettre en place des moyens plus innovants pour que les spécialistes du marketing puissent faire de la publicité sur Google Lens, soit dans l’application, soit en conjonction avec la technologie AR. C’est une option fantastique pour les entreprises qui veulent se démarquer.

Tendance n°6 : Google Ads et recherche vocale

La recherche textuelle va continuer à décliner face à la recherche vocale. Et cela posera de gros problèmes aux annonceurs. Considérez ces statistiques :

  • 72% des propriétaires de haut-parleurs à commande vocale disent les utiliser lors de leurs activités quotidiennes
  • Les achats vocaux devraient atteindre 40 milliards de dollars en 2022, contre 2 milliards aujourd’hui
  • 2 adultes sur 5 utilisent la recherche vocale une fois par jour

Les recherches vocales via écran afficheront des annonces mais pas les haut-parleurs comme Google Home et Amazon Alexa. Google teste déjà des annonces sur Google Home. Google développe des moyens de monétiser la recherche vocale car les utilisateurs s’éloignent de la recherche textuelle.

Dernière réflexion

Google évolue constamment pour répondre aux besoin des utilisateurs. Soyez créatifs avec tous ces nouveaux types d’annonces !