Comment optimiser le champ sémantique SEO de vos articles ?

Le champ sémantique, aussi appelé champ lexical est un ensemble de mots ou d’expressions-clés qui appartiennent à la même thématique. C’est un univers de mots clés qu’on peut utiliser pour enrichir le vocabulaire d’un contenu. Le but du jeu étant d’optimiser vos contenus pour que les lecteurs humains et robots (de Google) puissent bien comprendre votre thématique. 

Google améliore sa façon de comprendre ce que vous racontez

En 2013, Google lance sa mise à jour “Hummingbird” (Colibri, en français) afin de mieux répondre aux requêtes plus complexes des utilisateurs. Avec cette mise à jour, Google est maintenant capable de comprendre des questions plus longues composées de 5+ mots. Résultat : le moteur de recherche est plus utile Il prend alors en compte chacun des mots qui compose la requête pour donner la réponse la plus adéquate.

En 2019, la mise à jour nommée BERT embarque l’apprentissage machine pour améliorer l’expérience utilisateur. Les mots ne sont plus interprétés individuellement par l’algorithme. Google traite désormais les requêtes dans leur ensemble. BERT comprend les liens entre différents termes et concepts; Google se dote d’un vocabulaire plus sophistiqué grâce à cela. Plus le champ lexical de votre article sera pertinent, plus la qualité SEO de votre contenu va augmenter (et votre visibilité aussi en conséquence car Google vous positionne mieux dans ses résultats). Il vous faut donc un vocabulaire spécifique à chaque thématique pour être bien référencé. 

Comment optimiser le champ lexical d’un article ?

Il ne suffit pas d’écrire une liste de mots placés au hasard dans votre article de blog ou votre fiche produit. Il faut bien choisir les mots qui sont prioritaires et secondaires à chaque page pour éviter les problèmes de cannibalisation. Vous ne voulez pas vous faire compétition à vous même si deux pages sont des bonnes candidates pour la même requête dans Google. Si Google a le choix entre deux pages du même site et une seule page bien optimisée sur un site compétiteur…vous divisez vos chances. 

Trouver son mot clé principal

chaque feuille est une intention
Chaque page doit contenir des mots clés…mais tous les mots clés ne sont pas égaux

Dans un premier temps, il vous faudra trouver le mot-clé principal pour chaque page. C’est autour de ce mot qu’on va orienter la création du champ lexical. Dès que vous avez votre mot clé principal, vous allez chercher d’autres mots susceptibles d’enrichir le vocabulaire de votre contenu. 

Les mots clés secondaires

Parmi ces mots vous pouvez bien-sûr inclure des mots-clés secondaires. Voici ce qu’on va considérer comme mots clés secondaires :

  • les mots clés secondaires qui sont similaires à vos mots clés principaux mais qui ont moins de trafic ou bien sont plus spécifiques (indiquant une couleur, un matériau ou toute autre précision)
  • des synonymes
  • des mots-clés connexes pertinents qui vont venir préciser la thématique

Par exemple, la thématique du “boucle d’oreille” peut être complétée avec :

  • des matériaux : “boucle d’oreille en or”
  • des synonymes : “bijoux”
  • des termes connexes comme : “merci maman bijoux”

Un autre exemple avec la thématique de perte de poids : on peut avoir des mots clés comme perte de poids, brûle graisse, caféine, hydration pour un blogueur “fitness” et “santé”. Mais si on demande à un nutritioniste la même chose, on se retrouve avec d’autres termes comme : calories, carbohydrates, métabolisme, etc. 

L’analyse du champ sémantique avec les outils payants

Certains outils peuvent vous aider à analyser la sémantique de votre texte et donc à l’optimiser. Ces derniers vous aident à savoir si votre contenu possède un vocabulaire suffisamment riche sur une requête donnée. Malheureusement, la plupart du temps, ils sont payants ou bien gratuits mais demandent beaucoup de données privées en échange comme l’outil SEM Rush assistant le fait. 

Un outil gratuit 100% Québec qu’on aime

rimes solides champ lexical pirate
Rimes Solides est un site qui offre des outils comme des champs lexicaux, un dictionnaire de rimes et même des cadavres exquis !

On vous conseille de tester pour commencer à monter votre propre champ sémantique pour chaque produit ou chaque collection de produit. Si vous avez un blog sans vendre de produits, il faut alors penser en termes d’articles et de catégories. C’est assez intéressant de voir que le champ sémantique de « pirate » contient des références à un film Disney, des criminels à l’ère moderne, des attributs géographiques (archipel), des notions de sécurité (hacker), etc.

Utiliser votre nouveau champ lexical

Il faut éviter la sur-optimisation de mots clés. Il ne faut pas tenter de tout faire rentrer si ça ne rentre pas. Votre contenu doit être cohérent et facile à lire. La fluidité de lecture prime donc il faut toujours veiller à optimiser la lisibilité de votre texte. Besoin d’aide pour savoir où placer les mots clés ? On offre des formations en rédaction Web vraiment pas comme les autres !