Marketing

Optimiser son contenu en améliorant le score de lisibilité

On partage quelques bonnes pratiques pour vous aider à améliorer la lisibilité de vos contenus.

Comment les gens lisent-ils en ligne ? Ils ne lisent pas. Ils scannent. Le groupe Nielsen Norman analyse les comportements des internautes depuis 2006. Notre cerveau nous pousse à être efficaces. Dans cette quête d'efficacité, nous avons tous inconsciemment compris que l'on peut absorber presque la même quantité d'informations en scannant un article plutôt qu'en le lisant. Au fil des années, les habitudes de lecture des utilisateurs ont connu quelques changements qui ont été principalement influencés par l'évolution d'Internet. Voici une bonne illustration de l’étude en question :

Nielsen Lisibilite
source : Nielsen

"[les yeux des utilisateurs] commencent dans la cellule supérieure gauche, se déplacent vers la droite jusqu'à la fin de la rangée, puis descendent vers la rangée suivante, se déplacent vers la gauche jusqu'à la fin de la rangée, descendent vers la rangée suivante, et ainsi de suite".

L’impact de Google

La mise en page complexe des pages de résultats de recherche (SERP) a provoqué le développement d’une autre façon de lire : les utilisateurs scannent la page en suivant des chemins très non linéaires. Vous devez accepter que les utilisateurs ne vont pas lire tout votre contenu. Alors, rendez votre contenu facile à scanner.

Voici quelques bonnes pratiques pour une meilleure lisibilité :

  • Utilisez des titres et des sous-titres clairs et visibles pour séparer les contenus et les sections afin que les gens puissent scanner pour trouver que ce qui les intéresse.
  • Placez les informations en tête de la structure de votre contenu, pour permettre aux gens de comprendre rapidement le message pendant le balayage.
  • Utilisez des techniques de formatage comme les listes à puces et le texte en gras pour permettre à l'œil de se concentrer sur les informations les plus importantes.
  • Utilisez un langage simple pour que le contenu soit concis et clair. Pas de jargon.
  • Rédigez des paragraphes qui ne dépassent pas 6 lignes et des phrases courtes (pas plus de 12 mots)

Score de lisibilité et outils

Rédiger des contenus de qualité est le nerf de la guerre sur le Web. Un contenu pertinent est une chose. Un contenu pertinent, adapté aux lecteurs et qui est agréable à lire sur un écran, c’est une bête à part. Il est important de soigner la tonalité, les tournures de phrases et la forme des contenus Web.

Les méthodes de calcul du score de lisibilité

Le score de lisibilité doit être vu comme un outil pédagogique pour vous aider à améliorer le degré de compréhension. Le degré de difficulté d'un contenu, c'est important. 45% des contenus disponibles sur le web ne sont pas vus par des humains. Le 55% restant n'est pas nécessairement très lisible et risque d'être ignoré par une bonne partie des internautes.

Le score de lisibilité Flesch : une méthode de calcul pour l'anglais qui s'applique aussi au français

Il existe une matrice qui permet de déterminer la lisibilité d’un texte. Rudolf Flesch a développé un score de lisibilité fondé sur des grands principes de psychologie. Lors de la lecture, une personne développe un jugement provisoire qui aide à interpréter le sens des mots lus. Lorsque l’oeil s’arrête sur une ponctuation, l’esprit s’arrête et interprète le sens final d’une phrase ou d’un paragraphe. Plus la phrase est longue, plus il est compliqué d’analyser son sens. Tout ce travail mental n’est pas nécessairement favorisé par les lecteurs de contenus Web.

La formule Flesch mesure l’effort mental requis à la compréhension d’un texte sur une échelle de 0 à 100. Microsoft Word propose un score de lisibilité Flesch dans ses paramètre. Sinon, il existe des solutions gratuites en ligne comme Hemingway App.

Pour en savoir plus sur les différents scores de lisibilité, vous pouvez consulter cet article.

L’intérêt du score de lisibilité pour un rédacteur

Tester la lisibilité d’un texte permet de savoir si le texte est clair, concis et simple à comprendre pour un lecteur. Il faut garder en tête que baisser le niveau de difficulté ne veut pas dire s’adresser à une audience imbécile. La lecture sur écran est plus difficile que la lecture sur papier. De plus les nombreuses distractions que nous rencontrons dans la vie quotidienne diminuent l’attention que l’on porte à certains contenus.

Outil pour tester vos contenus : Scolarius

Je présente souve unt un nouvel outil francophone à beaucoup de monde pour tester les contenus : Scolarius. La vérité est que ce site web existe depuis très longtemps...mais il n'a pas assez de visibilité auprès des rédacteurs.

Outil: Hemingway App

Hemingway a pour mission de rendre votre écriture plus claire. Cette application disponible en ligne ou bien téléchargeable en mode payant vise à rendre les contenus que l’on rédige plus digestes et compréhensibles au plus grand nombre des lecteurs.

C’est un outil très ludique qui pourchasse les phrases, les tournures et les mots très compliqués. Cela fait penser à la citation d’Albert Einstein: “si vous ne pouvez pas expliquer quelque chose simplement, c’est que vous ne l’avez pas bien compris”.

Pour nous aider, les frères Adam et Ben long ont lancé l’application Hemingway qui passe au crible vos contenus à l’aide d’un algorithme. Le résultat ? Une analyse sémantique en profondeur. L’outil décrypte la structure des phrases et des paragraphes. Il compte aussi le nombre de caractères. Cela permet de repérer les passages trop complexes et les mots qui devraient être éliminés pour une meilleure lisibilité.

Deux grands critères garantissent l’efficacité de cet outil: la chasse à la voix passive et les adverbes. Ces éléments sont identifiés par le logiciel et surlignés en rouge. Écrire comme Hemingway, c’est à la portée de tout le monde: il faut faire des phrases courtes, simples et directes (tout en ayant un logiciel sous la main pour nous assister).

C'est quoi un bon score dans Hemingway App ?

On me le demande souvent. Ma réponse est : grade 9. Tout score au-delà veut dire que vous ciblez un public très spécialisé et hautement éduqué.

Et le score de lisibilité dans Yoast SEO pour WordPress ?

On me demande souvent aussi de parler de cette portion de la lisibilité. Mon problème avec le score de lisibilité de Yoast est qu'il est basé sur une évaluation faite pour la langue anglaise...et qu'on l'applique au français. OK, c'est pareil pour Hemingway mais pour une raison ou une autre, je ne trouve pas que le résultat est le même. Cela doit être dû au fait qu'il existe plusieurs méthodologies disponibles pour calculer le score de lisibilité et que ces deux outils n'utilisent pas les mêmes. Bref, tout ça pour dire que je ne vous conseille pas de faire tous les efforts pour obtenir une lumière verte dans Yoast. Cela risque de vous forcer à écorcher votre contenu (ce qui risque de le rendre bien moins agréable à lire).

Envie d'en savoir plus sur la rédaction SEO ?

Vous en voulez plus ? Voici d'autres lectures