Stratégie de contenu : un contenu qui décroche la position 0

Position Zero Google
Feature Snippets

Voici la position exacte de la “Answer Box” de Google. Ces résultats sont aussi utilisés par Google Assistant pour donner des réponses vocales aux internautes.

Qu’est-ce que l’Answer Box ?

Google Answer Box

Une Answer Box de Google est une réponse directe visible dans la page de résultats de Google à une question posée par l’internaute. Un petit encart tout en haut de la page de Google, qui s’affiche en position 0 et qui répond généralement à une question de type “pourquoi”, “comment”, “qu’est-ce que c’est”.

Google affiche entre 4 et 10 résultats par page en moyenne. Ces résultats viennent des nombreux services de Google : Google Maps, Google Shopping, Google Ads, Google News, etc. Cela veut dire que vos contenus arrivent parfois en dessous de la ligne de flottaison…Ils obtiennent donc moins de trafic et de visibilité. C’est pour cela que parfois, la position 0 est votre meilleure chance d’obtenir de la visibilité.

Avant même de parler de la position prisée au sein de Google, il faut déterminer plusieurs choses pour avoir la bonne approche pour créer le contenu.

Plusieurs éléments déterminent si votre contenu est utilisable et s’il a de la valeur tant pour votre entreprise que pour vos utilisateurs. Les informations mises en vedette dans la position zéro (souvent appelée Google Answer Box) sont des réponses succinctes aux requêtes des utilisateurs affichées en haut des résultats de recherche de Google, occupant la très convoitée “position zéro”. 

Cette position est intéressante, car elle permet de se positionner parfois en premier alors que le même contenu n’apparaît pas en tant que résultat numéro un dans la liste. Elle permet aussi d’être présent dans les réponses que Google Home fournit aux questions de ses utilisateurs. 

Attention, les réponses en position zéro ne sont pas la même chose que le Knowledge Graph à droite des résultats. 

2 types de résultats qui se positionnent en haut

One box : impossible à influencer

Les réponses directes générées par Google grâce à ses données personnelles (Knowledge Graph, etc.) ou encore à des partenaires de Google (météo, horaires, questions sur les gens connus, conversions, calculs ou traduction). On ne peut pas influencer ce type de résultats.

Featured Snippets : les réponses provenant d’autres sources

Les deux types de réponses se mettent dans une Answer Box (bloc en position 0 au-dessus des résultats). La différence essentielle entre les featured snippets et les one box, c’est la provenance des informations : données de Google pour one box et les sites externes pour les featured snippets.

Les formats qui dominent la position zéro dans Google

  • Paragraphes
  • Listes numérotées
  • Listes à puces
  • Tableaux
  • Vidéos YouTube
  • Images
  • Infographies

Les avantages potentiels de cette position sont énormes : 

  • Plus de trafic
  • Meilleure visibilité dans les pages de résultats (SERPs)
  • S’établir en temps qu’expert et établir sa crédibilité dans une industrie
  • La recherche vocale s’appuie aussi fortement sur les bribes en vedette pour répondre aux questions des utilisateurs.
  • Google affiche la position 0 connexe sous “People Also Ask” ou “Autres questions posées”. Cela veut dire que vous ressortez indirectement pour beaucoup d’autres requêtes!
Autres Questions Google

Le contenu est important pour finir en position zéro

Les Answer Box sont volatiles et l’affichage de réponses directement dans Google fluctue selon l’heure et l’endroit. Ce que nous savons, c’est que votre contenu est important. La brièveté, le formatage et, surtout, la thématique de votre contenu sont autant d’éléments qui déterminent si Google considère votre site Web digne d’intérêt. 

Astuces de rédaction pour ressortir dans votre propre Google Answer Box

  1. Répondre au 5 grandes questions : qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment 
  2. Viser des questions complexes ou nichée. Si Google considère pouvoir trouver la réponse dans sa base de données, la priorité sera donnée à la réponse fournie directement par Google. Si la question est trop complexe, Google passe directement aux résultats.
  3. Si vous avez du mal à trouver des idées créatives alternatives, regardez la fonction “People also ask” de Google pour des sujets connexes ou utilisez un outil comme SERPstat qui vous fournira les questions. 
  4. La longueur moyenne de ces requêtes vocales et ces questions est de six mots en moyenne. Google n’affiche pas vraiment plus que ça.

Rédiger des tutoriels et des guides

Toutes les requêtes ne déclenchent pas l’affichage d’une Answer Box. La majorité des contenus qui atteignent la position zéro sont des recettes, des instructions ou des réponses à des questions courantes. Le contenu pédagogique est particulièrement puissant parce qu’il encourage les clics et garde les visiteurs plus de temps sur la page. 

Un gros avantage d’un tutoriel est que le format de ce type de contenu est beaucoup moins restrictif. Selon la question abordée dans votre contenu, vous pouvez utiliser du texte, des listes, des images et même des vidéos pour informer vos utilisateurs.

L’inconvénient dont personne ne parle avec les guides est que les questions courantes que les gens se posent ont souvent une réponse d’une ou deux lignes. Si les utilisateurs obtiennent les réponses à leurs questions directement sans avoir besoin de cliquer, cela peut diminuer votre CTR (Click Through Rate, c’est-à-dire le nombre de clics que vous obtenez). 

Nous vous conseillons de traiter les réponses dans l’Answer Box comme des “teasers” pour vos réponses en vous assurant d’attiser la curiosité des utilisateurs pour les encourager à cliquer. Il ne faut pas donner la réponse en une ou deux phrases, mais plus trois ou quatre.

Traiter les définitions complexes et les questions implicites

Les questions implicites marchent très bien dans les guides. Les utilisateurs d’assistants vocaux formulent souvent des requêtes avec des phrases complètes, mais les utilisateurs mobiles et desktop sont plus susceptibles de faire des recherches avec des mots simples ou des expressions clés qui expriment une requête de recherche implicite. 

Un bon exemple serait : “Redflagdeals Air Canada”. On comprend que l’utilisateur cherche des réductions pour la compagnie Air Canada. 

Même si ces questions ne sont pas formulées comme des questions, elles impliquent des questions. Si vous pouvez fournir une définition complète à cette question, vous avez une chance de vous positionner dans la position zéro avec un contenu long. 

Mais ne soyez pas trop enthousiastes: Google reconnaît également ces types de requêtes comme des questions implicites et fournit souvent des réponses venant de dictionnaires.

Astuces et conseils pour aligner votre contenu aux attentes de Google

Travailler l’autorité de la marque

Il faut du temps et des ressources pour signaler que votre marque a de l’autorité aux yeux de Google. Mais cela en vaut la peine – l’autorité de la marque n’est pas seulement un élément essentiel pour atteindre la position 0, c’est aussi le pilier central de toute stratégie d’optimisation SEO.

Fournir des réponses succinctes, mais un contenu conséquent

  • Un paragraphe moyen est de 42 mots. Rédigez des paragraphes de 40 à 60 mots. 
  • Soyez succinct et évitez les pavés de texte. 
  • Créez des listes. Elles sont idéales pour les résultats mobiles.
  • Rédigez des titres clairs pour encourager le scan des yeux humains et des robots.

Les contenus font plus de 2,000 mots en moyenne, mais cela n’est pas toujours nécessaire, car la qualité prime sur la quantité.

Utiliser des sources fiables pour construire votre autorité

  • Il faut des liens externes de confiance avec une forte réputation dans la thématique couverte par l’article. Une étude indique en moyenne 48 citations par article.
  • Si possible, privilégiez des sources avec un fort engagement social.

Ne négligez pas les images

En moyenne 14 images par URL

Selon une étude de SEMRush, il y a en moyenne 14 images par page Web. N’oubliez pas de les optimiser! Consultez notre article sur l’optimisation SEO pour le référencement des images.

Si vous n’êtes pas en HTTPS, vous avez très peu de chance de décrocher une position zéro.

Utiliser des listes longues

Vous devez utiliser des listes plus longues dès que possible, de sorte que Google est obligé de tronquer les résultats dans l’Answer Box. Cela pousse le visiteur à cliquer et à visiter votre site web.

Garantir une grande expérience utilisateur sur tous les appareils

  • Il faut un bon score mobile-friendly
  • Il faut offrir une bonne expérience utilisateur mobile

Identifier plusieurs “featured snippets” potentiels au sein d’un même contenu

Fournir un ancrage et une section #id

Ajouter des identifiants aux sections avec une navigation les utilisant comme ancres est une très bonne idée, puisque cela permet à Google de tirer la réponse en position 0, extrait de la caractéristique. Bonus : la combinaison section / id / ancre aide également dans les résultats normaux ; on obtient un “Jump to”, la description correcte (plutôt que la méta description) et un sitelink. 

Conclusion

Avec ces informations à votre disposition, vous devriez être armé et prêt à prendre en charge certains de ces résultats zéro et à obtenir des boîtes de réponses. J’aimerais savoir si vous avez des exemples de bribes de résultats où vous êtes classés!

Sources pour aller plus loin