Serpstat : couteau suisse du marketing Web

C’est un outil Ukrainien hyper performant pour les spécialistes du référencement et du PPC, les spécialistes du marketing, les créateurs de contenu et tous ceux qui travaillent dans le domaine du marketing numérique. Serpstat est d’abord devenu populaire en tant qu’outil de recherche par mots-clés et d’analyse de la concurrence. Il n’a cessé de croître et de s’améliorer en ajoutant de nouvelles fonctionnalités et en augmentant ses bases de données. Avec plusieurs bases de données disponibles (notamment pour les États-Unis, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni) et des nouvelles qui s’y ajoutent constamment, Serpstat est une bonne alternative aux leaders du marché comme SEMRush. Ces deux plateformes permettent d’effectuer diverses tâches de référencement comme la recherche de mots clés, l’analyse de la concurrence, l’audit de backlinks ainsi que le suivi de positions. L’outil est bien plus abordable que la moyenne et c’est pour cela qu’on le recommande.

Les outils SEO inclus dans SerpStat :

  •     Suivi des classements
  •     Analyse des liens de retour
  •     Recherche par mots-clés
  •     Audit du site
  •     Analyse des concurrents
  •     Recherche de mots-clés à longue queue
  •     Correction des erreurs de page et des erreurs techniques de référencement
  •     Faire une analyse de la concurrence
  •     Analysez vos liens et trouvez de nouvelles possibilités de création de liens
  •     Optimiser les campagnes de PPC.

Pourquoi Serpstat ? Ce qu’on aime

En fait, Serpstat offre beaucoup de caractéristiques uniques qu’on aime utiliser. On peut espionner la concurrence, regarder les mots clés US vs Canada, etc. Voici les fonctionnalités que les gens aiment bien en général :

1. Analyse avancée des URL

Vous pouvez vous concentrer sur la promotion d’une seule page de votre site web. Trouvez ses concurrents les plus proches, trouvez des mots clés qui sont pertinents pour votre page et optimiser votre page en considérant toute autre page similaire dans votre niche.

2. La vue en mode “Tree” ou arborescence

L’arborescence montre quelles pages se positionnent sur quels mots clés. C’est parfait pour trouver des pages de votre site web qui sont proches du classement de la première page et les améliorer pour augmenter votre trafic organique.

la vue tree dans SERPstat

3. Suggestions de recherche et mots clés sémantiquement liées

Obtenez une liste de suggestions de recherche pour chaque mot-clé. Cet outil est extrêmement utile pour les entreprises qui ciblent les utilisateurs mobiles, qui utilisent plus souvent les suggestions de recherche sur Google.

SERPstat et la recherche de mots-clés

Les mots clés qui sont dans la section “related keywords” sont très utiles pour mieux comprendre l’univers de chaque mots clés et les termes qui vont avec les mots clés. Les mots clés dans la section suggestions constituent le champ sémantique du mot clé.

SERPstat et ses termes liés pour plus de sémantique

4. Suivi des positions

Le système de suivi de classement de Serpstat montre les positions de votre domaine pour les mots-clés que vous surveillez. De plus, le suivi des positions dans Serpstat vous permet d’obtenir :

  • La part de marché et sa dynamique
  • Construire des sections de données en groupes de phrases clés
  • Voir la montée et la chute des concurrents
  • Suivre les positions sur mobile
  • Suivre les positions dans des villes spécifiques.

Comment utiliser Serpstat pour améliorer votre SEO

1) Effectuer des audits sur site pour corriger les erreurs

La première tâche que vous devez effectuer après vous être connecté à votre compte Serpstat est de réaliser un audit de votre site afin d’identifier et de résoudre les problèmes techniques de référencement de votre site.

2) Collecter des données de référence

Utiliser Serpstat pour visualiser les performances SEO et PPC actuelles de votre site. C’est une bonne indication de ce qui doit être amélioré sur votre site. Ces données vous donneront une bonne indication sur l’augmentation ou la diminution de votre trafic, sur l’amélioration ou la détérioration de votre classement et sur d’autres paramètres.

Exportez ces données dans un fichier PDF ou un tableur et réexaminez ces mesures pour vérifier si vos efforts de référencement s’avèrent efficaces.

3) Identifiez vos concurrents SEO

Il s’agit des sites avec lesquels vous êtes en concurrence dans les moteurs de recherche et avec lesquels vous partagez des mots clés communs. Entrez votre domaine dans la barre de recherche et naviguez vers Domain Analysis-> SEO Research -> Competitors.

Serpstat affichera un tableau de vos principaux concurrents organiques basé sur la pertinence, les mots clés communs et la part de visibilité. Cliquez sur les mots-clés communs pour voir comment vous vous situez dans les SERP par rapport à votre concurrent biologique le plus proche.

SERPstat permet d'identifier ses concurrents SEO

Les données sur les mots-clés manquants vous montreront les mots-clés uniques pour lesquels votre concurrent se classe. Si ces mots-clés sont pertinents pour votre entreprise, ces données vous seront précieuses pour élaborer votre stratégie de contenu. Exportez ces données sur une feuille de calcul pour les examiner et les trier manuellement.

Conseils de pro

  • Vous pouvez modifier la liste des compétiteurs si vous avez d’autres compétiteurs que ceux présentés par l’outil. 
  • Veillez à télécharger ces données au moins une fois par mois pour garder une trace de vos principaux concurrents.

4) Examinez le contenu le plus performant de votre concurrent

Entrez le domaine de votre concurrent dans la boîte de recherche, puis allez dans Domain Analysis -> SEO Research -> Top Pages.

Ce rapport indiquera le classement de votre concurrent dans les 100 premiers résultats de Google. Il vous indiquera également les mots-clés organiques, les parts sociales et le trafic potentiel que chaque page génère à partir de la recherche organique.

Les données obtenues à partir de ce site peuvent vous aider à trouver des idées de contenu pour votre propre site. Examinez bien les forces et les faiblesses de vos concurrents pour créer des éléments de contenu remarquables pour votre site.

5) Espionnez les mots-clés les plus performants de votre concurrent

Trouver les mots-clés les plus performants de votre concurrent. Entrez l’URL de votre concurrent dans le champ de recherche et cliquez sur “Search”. Cliquez sur Keywords pour voir tous les mots-clés pour lesquels le site de votre concurrent est classé, ainsi que sa position dans le classement, le volume de recherche et la concurrence en PPC.Exportez la liste des mots clés sur une feuille de calcul pour une révision et un tri manuels. Ce sont les mots-clés que vous souhaitez cibler lors de la création de votre contenu.

N’oubliez pas : si vous voulez obtenir un meilleur classement que votre concurrent, vous devez créer un contenu sensiblement meilleur que le contenu existant qui appartient à vos concurrents. Utilisez les données obtenues aux points 4 et 5 à votre avantage pour créer un contenu qui tue pour votre site.

6) Examinez vos backlinks

Un outil comme Serpstat peut vous aider à garder une trace des backlinks existants ainsi que des nouveaux backlinks pour votre site. Tapez votre domaine dans la boîte de recherche et allez à Analyse des liens entrants.

Vous aurez accès à un aperçu du dashboard : domaines référents, top des pages, etc. En dessous de ces données, vous pourrez voir un graphique de vos pages de référence au cours des 90 derniers jours.

Pour effectuer un audit complet du lien retour, cliquez sur “Referring Domains”. De là, vous pouvez voir tous les domaines qui renvoient à votre site. Vous pouvez exporter ces données dans un fichier CSV ou PDF pour les consulter ultérieurement ou les partager sous forme de rapport avec vos clients.

7) Examinez les liens de votre concurrent

L’outil vous permet d’espionner le profil des liens de vos concurrents et de trouver de nouvelles sources pour obtenir des liens de retour qui ont de l’autorité. Tapez le domaine de votre principal concurrent dans le champ de recherche et naviguez vers Backlinks -> Referral Domains. Faites attention au nombre total de domaines qui renvoient vers le site de votre concurrent. Si ce nombre est élevé, il y a de fortes chances que l’autorité de domaine du site de votre concurrent soit également très élevée. Un autre aspect que vous devez surveiller est la qualité des rétroliens que votre concurrent génère.

Analysez le profil de liens de vos compétiteurs afin de trouver de nouvelles idées de liens pour votre site Web.

8) Trouver des mots-clés à longue traîne

La création de contenu avec des mots-clés à longue traîne est une très bonne stratégie pour se positionner plus vite. Tapez les mots clés qui vous inspirent dans la barre de recherche.

Dans le rapport, cliquez sur “SEO Keywords” pour afficher une sélection de mots-clés sur le sujet. Serpstat vous montrera la difficulté et le volume de chacun des mots-clés.

L’idéal serait de choisir un mot-clé dont la note de difficulté est faible (moins de 10) et le volume décent (300-500). Ce sont les mots-clés qui ont le moins de concurrence, ce qui signifie que vous pouvez vous classer plus haut dans les SERP beaucoup plus rapidement.

9) Identifiez vos concurrents au sein de Google Ads

Si vous utilisez des annonces PPC pour générer du trafic vers votre site web, vous voudrez alors savoir qui sont vos concurrents SEM. Lorsque vous saisissez un mot-clé dans la boîte de recherche, vous pourrez voir les données relatives aux mots-clés, aux concurrents pour ce mot-clé, aux exemples d’annonces et à la recherche d’annonces. Vous pouvez même entrer votre URL dans la boîte de recherche et laisser Serpstat identifier vos concurrents PPC. Les rapports ne sont pas toujours super bons au Canada, c’est une des faiblesses de l’outil à mon avis.

10) Obtenez des informations sur les campagnes de votre concurrent en matière de PPC

Les campagnes de PPC de vos concurrents peuvent vous aider pour :

  • Créer des titres convaincants pour vos publicités PPC
  • Rédiger de meilleures descriptions d’annonces
  • Optimiser l’affichage des URL

Pour consulter les campagnes PPC de votre concurrent, tapez son URL dans le champ de recherche et naviguez vers Domain Analysis -> PPC Research -> Search Ads. De là, vous pouvez consulter les copies des annonces PPC de votre concurrent, les mots-clés pour lesquels il fait une offre, la valeur du CPC et le volume de trafic qu’il génère de Google sur une base mensuelle.

11) Suivez votre classement de recherche

Le classement des mots clés dans les moteurs de recherche change fréquemment. Naviguez vers Rank Tracker -> Positions et cliquez sur “Add Keywords” pour entrer les mots-clés que vous souhaitez suivre. Vous pouvez même sélectionner des balises ou attribuer des URL spécifiques pour chaque ensemble de mots-clés.

Une fois les mots-clés ajoutés, Serpstat affichera un graphique de distribution de rang qui montre comment votre site se classe pour les mots-clés suivis dans le Top 20 de Google. Faites défiler le graphique vers le bas pour suivre la position de chaque mot-clé dans les SERP ainsi que son volume de recherche et l’historique de sa position.

Astuce : vous pouvez connaître le classement de vos concurrents pour les mots clés suivis en les sélectionnant dans le menu déroulant du tableau de bord supérieur.

12) Optimiser le temps de chargement de votre site Web

La vitesse du site est un facteur clé de classement sur Google et d’autres moteurs de recherche. Les sites web dont le temps de chargement est plus rapide ont tendance à être mieux classés dans les SERP. Serpstat peut vous aider à identifier les problèmes de vitesse de page et d’UX sur votre site et vous suggérer des améliorations pour les versions desktop et mobile de votre site. Il faut aller dans la portion audit puis aller dans Site Speed et sélectionner votre projet. L’outil affichera alors toutes les erreurs que vous devrez corriger pour améliorer la vitesse de votre site.

Opimisez votre SEO

avec SERPSTAT