Pourquoi vos concurrents sont-ils si bien positionnés dans Google?

Cerveau Gant Boxe
Gant de boxe en forme de cerveau - brainstorm
Crédit photo Morning Brew

Un des piliers de nos audits SEO est le benchmark de la compétition. Aujourd’hui, on vous parle de ce qu’on analyse dans nos livrables. Bien entendu, on ne peut pas tout révéler, mais on vous donne de très bons conseils pour le faire vous-même (car c’est moins cher pour vous et que nous, on aime aussi former les gens à bien faire les choses). 

En général, un rapport d’analyse de la concurrence contient : 

  • Une description du marché cible de votre entreprise
  • Des détails sur les produits des concurrents
  • Une analyse des prix ou des modèles de tarification
  • Une analyse de la stratégie marketing
  • Une analyse SWOT de chaque concurrent

Aujourd’hui, on s’attarde sur l’analyse de la compétition d’un point de vue purement SEO.

Comment faire sa propre analyse concurrentielle SEO 

J’effectue cette analyse en 3 étapes :

  1. Trouver des concurrents grâce à un outil spécialisé comme SERPstat pour connaître la compétition dans les pages de résultats des moteurs de recherche. 
  2. Analyser ce qui est fait pour attirer du trafic organique. C’est le “reverse engineering” de la stratégie de compétiteurs. 
  3. Puis, développer une carte de route pour améliorer votre site et obtenir un meilleur positionnement SEO.

Étape 1 : Trouver les concurrents de votre site web

Faire une recherche Google
Crédit photo Morning Brew

Tout d’abord, il faut établir votre liste de concurrents. Et là, on parle de concurrents SEO, pas de concurrents traditionnels. Vos concurrents SEO sont les sites qui obtiennent du trafic ou des positions plus élevées que vous pour vos mots-clés stratégiques. 

Pour effectuer une analyse correcte, vous devez avoir construit une stratégie de mots-clés au préalable. Il s’agit des mots-clés que vous avez ciblés et de ceux qui vous tiennent le plus à cœur.

Analyser la stratégie globale de vos concurrents

Lequel de vos mots-clés ciblés apportent plus de trafic à vos compétiteurs qu’à vous?

Pour le savoir, vous avez besoin d’un outil de référencement avec un module d’analyse concurrentielle comme SEMRush ou SERPStat. Lorsque vous entrez les mots-clés que vous ciblez, l’outil vous renvoie une liste de sites web qui obtiennent du trafic à partir de ces mots-clés. Dès lors, vous pourrez utiliser votre outil de référencement pour surveiller n’importe quel site qui vous intéresse, en toute simplicité! 

Au fur et à mesure que votre site et son contenu se développent, vous vous apercevrez rapidement que vous avez beaucoup de données à suivre et un outil de référencement vous sera utile. Ajoutez les mots-clés que vous avez prévus dans votre outil de suivi SEO et voyez les pages qui se positionnent. C’est beaucoup plus pratique que de taper vos mots clés un par un dans Google pour voir qui sort.

Étape 2 : Analyser la stratégie de contenu

Observer vos concurrens
Crédit photo Morning Brew

Les deux piliers SEO que vous allez auditer sont le contenu et les liens entrants. Ce sont les parties les plus importantes de l’analyse des concurrents en matière de référencement. Une fois la première étape terminée, vous devez disposer d’une liste de sites web concurrents à analyser. Que devez-vous auditer lorsque vous faites des recherches sur ces sites? On commence par une matrice d’analyse de la stratégie de marketing de contenu de chaque concurrent :

  • Types de contenus/pages
  • Liens
  • Ancres de liens
  • Mots clés
  • Positions
  • Hiérarchie de contenu
  • Metas titres et descriptions

Matrice d’évaluation de la stratégie de contenu

  • Contenu transversal : guides d’achat, tutoriels, FAQ, etc.
  • Contenu des pages produits ou services
  • Contenu des pages catégories
  • Types de produits
  • Structure du site 
  • Contenu inspirationnel : tendances, saisons, thèmes, tests, etc. 

Bien entendu, vous êtes libre de créer votre stratégie de contenu sans tenir compte de ces informations. Cependant, il faut considérer qu’en attribuant des meilleures positions à certains sites web, les moteurs de recherche ont déjà signalé ce qui est considéré comme du contenu de qualité.

Vous pouvez utiliser les résultats de Google comme votre outil gratuit d’analyse de la concurrence

  • Si vous effectuez une recherche sur votre cible et que vous constatez que le Pack local domine la page, c’est un signal. Allez-y, remplissez votre page Google My Business.
  • Si vous constatez que la plupart des pages mettent des prix dans leurs balises meta, c’est un signal. Ajoutez des informations sur les prix dans votre meta description.
  • Si vous voyez un encadré avec des questions liées à votre sujet, c’est un signal. Posez ces questions et donnez les réponses à celles-ci sur votre page.

Analyser les pages des concurrents en détail

Lorsque vous avez un outil payant, vous pouvez aussi analyser les pages de vos compétiteurs pour voir quelles sont les pages qui :

  • Sont partagées sur les réseaux sociaux
  • Sont positionnées sur un grand nombre de mots-clés
  • Ont de meilleures positions que vos pages
  • Ont le plus de liens internes
  • Ont le plus de liens entrants (backlinks)

En regardant le top des pages des compétiteurs, on peut comprendre leur approche SEO, mais aussi leur approche de marketing de contenu.

Matrice de comparaison des pages de la concurrence

  • Types de contenus et pages
  • Liens
  • Ancres de liens
  • Mots-clés
  • Positions
  • Hiérarchie de contenu
  • Meta titres et descriptions

Étape 2.2 Trouver les sites qui citent vos concurrents, mais pas vous

Escargot protégé par un casque de la construction
Crédit photo: Morning Brew

Les backlinks de qualité, c’est précieux. On parle ici des liens qui pointent d’autres sites vers le vôtre. Notre conseil : il faut analyser les concurrents d’affaires et les concurrents web qui se positionnent sur vos thématiques clés. Comment trouver les sites web qui renvoient aux pages de vos concurrents? C’est l’une des choses que vous ne pouvez pas vraiment faire sans l’aide d’un outil. 

Vous devrez recourir à un outil comme AHREFS ou SERPStat pour vous aider. Vous utiliserez cet outil pour générer un profil de lien retour pour chacun des concurrents que vous souhaitez rechercher. Un bon outil de recherche de liens entrants comparera également quelques profils de liens entrants pour vous montrer les liens qui se croisent, ou les sites web qui renvoient à plusieurs de vos concurrents. 

Une fois que votre outil génère le rapport de backlinks pour vos concurrents, vous allez pouvoir découvrir des sites web qui pourraient être de bons partenaires de marketing web. Il faut ensuite les contacter pour obtenir un lien (et c’est là qu’il faut avoir une bonne approche marketing mesdames et messieurs, car sinon, cela peut s’avérer compliqué!).

Conseil : plus une page renvoie à un grand nombre de vos concurrents de niche, plus vous avez de chances d’obtenir facilement un lien en prenant contact avec eux.

Étape 3 : À vous de jouer!

Il faut maintenant prioriser vos efforts et établir votre carte de route DIY.

Conclusion

L’analyse SEO est complexe, mais nous pouvons espionner les compétiteurs et mettre à jour nos propres pages en conséquence. Plus vous disposez de données, plus les possibilités de croissance de votre marque sont grandes. Ne laissez pas d’opportunités vous passer sous le nez, faites une analyse concurrentielle de vos compétiteurs web. 

Ces informations sont tirées d’un cours que j’ai donné dans le cadre de l’AEC de commerce électronique du Cégep Garneau.