Image SEO : le référencement des images

les bases du SEO pour les images

5 fois plus gros que Youtube, 10 fois plus que Yahoo / Bing / Amazon et 15 fois plus important que Facebook, Google Images est un vrai poids lourd du Web. Et pourtant, le référencement des images et leur contribution au SEO sont souvent sous-estimés, voire négligés. Avec l’importance croissante des recherches vocale et visuelle, il sera de plus en plus difficile d’ignorer cette sphère du SEO. Découvrez comment en tirer partie dès à présent.

Qu’est-ce qui contribue au bon référencement d’une image ?

Comme une page Web, une image est évaluée à l’aide de centaines d’indicateurs par les moteurs de recherche. Et elle va elle-même contribuer au référencement de la page au sein de laquelle elle se trouve.

Parmi ces nombreux critères, voici une selection d’indicateurs clés à prendre en considération :

  • découvrabilité, crawlabilité et indexabilité
  • l’autorité de la page associée
  • la pertinence sémantique du contenu à proximité de l’image
  • la popularité de l’image
  • les images similaires
  • la légende
  • les attributs HTML (nom, format, taille, ALT et titre)
  • le temps de chargement
  • le schema contextuel

Quels sont les éléments à optimiser

Quant à l’optimisation des images en tant que tel, il y a un certain nombre de leviers à notre disposition :

  • le nom du fichier de l’image (ex : chaussures-nike-air-2019.jpeg)
  • le format (JPEG, GIF, PNG, SVG…)
  • l’URL (ex : /chaussures-nike-air-2019.jpeg)
  • les divers attributs disponibles pour la balise HTML <img>. Citons-les : alt, title et srcset.
  • la compression et le dimensionnement (pour la vitesse de chargement)

L’optimisation de ces éléments, en plus de la page au sein de laquelle l’image se trouve, peut contribuer au bon référencement de cette dernière.

D’autres techniques de SEO pour images

Vous vous en douterez, l’optimisation des images pour le SEO ne se limite pas aux différents enjeux listés ci-dessus. Bien d’autres actions peuvent aider à l’indexation et au bon référencement des images, ainsi qu’aux contenus au sein desquels elles se trouvent.

Un fichier sitemap.xml qui intègre les images (ou dédié à celles-ci) est notamment important pour maximiser leur indexation. L’usage des micro-données peut, par ailleurs, aider à accroître leur visibilité et améliorer l’affichage du site sur les pages de résultats des moteurs de recherche…

N’oublions pas non plus la vitesse, un ingrédient plus que jamais important pour le SEO d’un site. La majorité du temps, les images sont responsables de lenteurs et c’est donc celles-ci qu’il convient d’optimiser pour obtenir des gains. Pensez-y !

Présentation DoYouSEO Montréal

Google Lens : mettre en lumière les facteurs de positionnement

Il est déjà difficile de suivre toutes les mises à jour de l’algorithme de Google. Mais, en tant que référenceur, vous devez également vous tenir au courant des nouveaux comportements de recherche des utilisateurs. Google Lens est encore un truc en plus à considérer pour l’optimisation SEO des images. Brian Dean de Backlinko a analysé 65 388 résultats de recherche de Google Lens pour mieux répondre à cette question.

Une analyse pour découvrir les facteurs de positionnement

Voici les résultats pertinents de l’étude de Backlinko :

  • Les balises de titre et les URL riches en mots-clés sont en corrélation avec le classement de Lens. Dans la recherche visuelle, l’image est le mot-clé. L’étude a montré que 32,5 % des pages classées dans Google Lens ont un mot-clé dans leur balise de titre qui correspond à l’étiquette Google Vision de l’image recherchée.
  • 33% des résultats de Google Lens sont des images provenant des 25% supérieurs d’une page web. Ainsi, les images qui se trouvent plus haut dans la page ont un avantage de classement significatif.
  • 90,6 % de tous les résultats de Google Lens sont des pages qui ont passé le test de compatibilité avec les mobiles de Google. C’est assez évident si l’on considère que la plupart des recherches effectuées avec Google Lens le sont avec un smartphone.
  • Pinterest et Amazon représentent 10 % des résultats de recherche.
  • Seulement 13% des images de Google Lens sont responsives. Malgré cette amélioration de l’expérience utilisateur, Google a déclaré que le côté responsive des images n’a pas d’impact sur les positions.
  • 15 % des résultats qui se positionnent dans Google Lens figurent également dans le top 10 des résultats organiques de Google.

C’est un résumé très bref de l’étude ; d’autres facteurs connus ont également influencé les résultats de Google Lens, tels que l’autorité des pages et des domaines et la vitesse de chargement. Si vous cherchez à optimiser votre site web en fonction des résultats de Google Lens et à prendre de l’avance sur la concurrence, cette étude vous éclairera sur le SEO pour les images.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails.