Devriez-vous utiliser un carrousel sur votre site Web ?

Un carrousel n’est pas bon pour votre marketing web

Devriez-vous utiliser un carrousel sur votre site Web ?

Les carrousels sont l'une des pires choses que vous puissiez avoir sur votre page d'accueil. Voici un article explicatif simple pour vous aider à convaincre vos collègues de ne pas les utiliser. Alors devrait-on utiliser un carrousel? La réponse courte est non. La réponse longue est contenue dans cet article.

Quels sont les avantages d'utiliser un carrousel ?

Les carrousels sont toujours un élément très populaire dans le design d’une page d'accueil car ils permettent de communiquer beaucoup d'informations au sein d’un espace réduit. C'est un compromis de conception qui permet de mettre tout ce qu’une boutique en ligne ou tout autre type de site veut mettre en avant, en haut de la page. Mais est-ce que cela contribue à une bonne expérience utilisateur ? Pas vraiment. Est-ce que la présence d’un carrousel aide à générer plus de conversions ? Pas vraiment. Ces éléments peuvent paraître parfaits pour satisfaire des fins promotionnelles mais ce n’est pas le cas. Cependant, ils peuvent être efficaces dans certains cas comme sur une page conçue comme une galerie d'images.

Combien d'images peut-on mettre dans un carrousel ?

Selon Kristine Schachinger, une experte en marketing, les tests d'utilisabilité montrent que les gens vont rarement au-delà des 2 premières images. L'ajout de nombreuses images dans un petit espace cause beaucoup de problèmes utilisateurs sans aucun effet réel. Nils Kattaubons a quelques conseils pour vous aider à gérer plusieurs images : "au lieu d'avoir un carrousel , prenez le contenu et mettez-le dans une galerie. Vous allez sûrement observer que votre taux de clic augmente considérablement."

Les carrousels génèrent-ils plus de conversions ?

Les carrousels sont la solution idéale pour intégrer plusieurs messages marketing dans un seul endroit. Votre contenu ne sera cependant pas remarqué à cause de la “banner blindness”, une cécité spécifique aux bannières . Des études montrent systématiquement que les carrousels ne sont pas bons pour inciter les utilisateurs à s'engager. Vous pouvez avoir une présentation Instagram complète de Nils Kattau pour vous aider à convaincre les autres de ne pas les utiliser.

Un argument contre l’utilisation des carrousels

Pourquoi les carrousels sont-ils une mauvaise UX ? Comme Julianna Rowsell le dit “pour beaucoup de raisons”. Les carrousels présentent presque toujours d'importants obstacles à l'accessibilité tels que :

  • gestion de la concentration 
  • modification du contenu = interruption et distraction 
  • les carrousels peuvent causer des problèmes avec les lecteurs d'écran, les lecteurs immersifs et les interfaces conversationnelles. 
  • les personnes atteintes de TDAH les détestent. 


La gestion de la concentration est un problème à la fois pour les humains et les lecteurs d'écran lorsqu'ils sont confrontés à des carrousels. S'il passe au contenu suivant, le carrousel perturbe le lecteur d'écran. Le lecteur d'écran est interrompu pour obtenir le changement dynamique et la mise au point est détournée ou pire, elle n'est pas du tout communiquée. Pour une personne atteinte de TDAH, ce sont des changements visuels vertigineux qui perturbent la consommation de contenu et la concentration.

Quels sont les inconvénients d'utiliser un carrousel ?

Il existe un site internet dédié pour répondre à cette question : https://shouldiuseacarousel.com/ 

Si vous voulez une position officielle sur le sujet, le gouvernement canadien a une page intitulée “Évitez les carrousels promotionnels, améliorez le contenu Web”. La cécité des bannières ne vous aide pas à atteindre vos objectifs. Comme l'affirme le gouvernement canadien : “Les carrousels peuvent répondre aux besoins organisationnels d'avoir du contenu au premier plan, mais les utilisateurs les dépassent car ils ressemblent à des publicités”. Merci à David Pepin de partager cela avec nous !

Pourquoi la rotation des bannières est un problème d’accessibilité ?

Parce qu'à la base, cette rotation est distrayante et rend l’accès au contenu plus compliqué. Les rendre accessibles à de nombreux utilisateurs est également très difficile : même si vous l'implémentez correctement, ce qui représente beaucoup de travail, vous risquez de ne pas trouver qu'ils communiquent correctement les informations. Eric Egger a contribué à un excellent guide sur ce qui rend un carrousel accessible - il vous donnera une idée du travail qui vous attend pour rendre les carrousels accessibles.  

Dois-je utiliser un carrousel d'images ?

Les carrousels d'images peuvent fonctionner dans des situations spécifiques telles que les galeries d'images. Cependant, comme Sidra Mahmood, responsable de la conception chez DECD l’explique, du point de vue #a11y, il est difficile de les rendre conformes au niveau du code tout en assurant qu’ils soient esthétiques et agréables. Ils doivent avoir des contrôles tels que l'arrêt/le démarrage, attribuer des rôles et des identifiants spécifiques dans le code, ce qui peut être fastidieux pour un CMS, et des animations/transitions limitées. 

Voici un autre point de vue sur cette question, celui d’un expert SEO : "Je pense que cela dépend en grande partie de la mise en œuvre. Des carrousels correctement structurés/marqués, sans comportements intrusifs, devraient être parfaits. Le problème est que la plupart ne sont pas structurés sémantiquement.” Google utilise maintenant des carrousels, ils ne sont donc pas nécessairement hors de question mais doivent être mis en œuvre correctement.

Que dois-je utiliser à la place d'un carrousel ?

Pensez à l'utilisation : si c'est une information qui vaut la peine d'être montrée et partagée, elle ne doit pas être dans un support qui cache le contenu puis le refait monter à la surface à intervalles réguliers. Stéphanie Figas propose une alternative plus centrée sur l’utilisateur qui vise à fournir un contenu pertinent au moment opportun : “mettez votre contenu sur un support où l'information est correctement mise en valeur pour les utilisateurs.” Il n'y a pas de recommandation unique ou spécifique pour vous aider à le faire. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez utiliser à la place d'un carrousel :

  1. Désactivez la lecture automatique et supprimez les animations - cela fera une grande différence.
  2. Affichez des versions abrégées de chaque message et permettez aux utilisateurs de développer le message pertinent. Assurez-vous d'avoir juste assez d'informations pour susciter l'intérêt des visiteurs. 
  3. Rendre tout statique : les bannières d'images, de texte et de boutons de base sont faciles à concevoir et un design familier pour les internautes. 

Les carrousels sont-ils mauvais pour le référencement ?

On nous pose cette question assez souvent. La réponse est oui. Voici les nombreuses raisons pour lesquelles carrousels sont mauvais pour le référencement:

  • le temps de chargement impacte négativement l’expérience
  • Ils dupliquent souvent les titres H1
  • Ils nécessitent l’utilisation de JavaScript supplémentaire qui consomme plus de données sur mobile
  • les contenus se déplacent trop rapidement ou trop lentement pour les humains
  • ils peuvent causer paralysie au niveau de la prise de décision
  • Ils faussent les données analytiques en créant des pages vues supplémentaires.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter l'intégralité du fil Twitter sur ce sujet.

Si vous voulez plus d’informations, je vous recommande de lire cet article qui m'a été envoyé par Alexander Ujcik : Les carrousels sont-ils bons ou mauvais dans la conception Web ?


Vous en voulez plus ? Voici d'autres lectures